Lifestyle - Mode - Culture - Patrimoine RSE - Sport - Santé - Business CALLIOPE SERVICES
Lifestyle - Mode - Culture - PatrimoineRSE - Sport - Santé - Business CALLIOPE SERVICES
Panier

KHARJA 2015

Les ans passent, les hommes et leurs époques aussi. Et pourtant, comme un incontournable rendez-vous avec l’Histoire, insécable et immémorial engagement surclassant toutes les craintes et obstacles du moment, l’annuelle procession mystique du village maraboutique de Sidi Bou Saïd, la kharja, est revenue inéluctablement en cet ensoleillé dimanche 23 Août 2015.

 

Sous les regards enjoués et sourires satisfaits des passants du jour comme des habitués des cafés, les dignes héritiers de Sidi Azizi, Sidi Dhrif, Sidi Chaâbane, Sidi Bou Farès, Sidi Ghebrini, Sidi Bou Chaala et du saint patron lui-même Sidi Bou Saïd, offrirent à nos yeux émerveillés, nos cœurs et nos mémoires, un des événements majeurs de la culture et du calendrier soufi.

 

17h00, grosse chaleur, assistance déjà immense, un cavalier bien en selle, buste et regard droit, son sabre fermement et fièrement tenu, monture parée avec soins, s’avança avec majesté et lança les festivités. Autour de lui, encensoir et oriflammes ouvrirent la voie au cortège des adeptes et sympathisants dans une foule communiant déjà avec force leur enthousiasme et leur joie. Derrière eux, main dans la main, épaule contre épaule, les représentants des principales familles psalmodient d’un même élan, même souffle, leur foi et unité à exposer la quintessence du patrimoine populaire et spirituel de leur localité. A leur suite, au rythme des tambourins et battements de mains, au chant appuyé des uns et à l’ivre danse des autres, une virile énergie toute en vrilles mélodiques et incantations extatiques se dégage de ce vaste collectif qui ne fait alors plus qu’un. Arpentant la colline et ses pavés, depuis l’escalier du kawa al-alya jusqu’à la fontaine du bas, fusionnant avec les collègues venus de l’Ariana, disciples de Sidi Ammar marquant ainsi leur hommage au maître de leur maître (ce dernier venant passer trois jours chaque année chez Sidi Bou Saïd) puis remontant station après station cette même colline jusqu’à l’intérieur même du mausolée et son patio de marbre, pour terminer le pèlerinage au sein du célèbre et divin refuge par une flamboyante hadra.

 

Par leur persistance à réaliser cette démonstration publique et à donner sueur et chair à leur répertoire et rite, les issawis boussaidiens confirment tous les inestimables bienfaits de la Tradition sur ses villageois et au-delà. De sang, de sol ou d’adoption, toujours par conviction, jeunes et anciens ensemble renforcent ainsi de la manière la plus vivante qui soit l’ancestrale alliance sacrée, et, par cette marche solennelle, affirment pour longtemps encore les racines, les valeurs et la cohésion de leur nation.

 

Les ans passent, les hommes et leurs époques aussi. Et pourtant, invariablement, à Sidi Bou Saïd, source de la Tradition, phare d’une éternelle Tunisie, la kharja célèbre le renouveau permanent, vivifie et régénère en profondeur visiteurs et participants comme seule sait le faire une célébration soufie !

« En voyage avec R.Kapuscinski. Notes africaines par Gigi Sorrentino »

Exposition photographique proposée par la section tunisienne de l’association polonaise DOM POLSKI au Club Culturel Tahar Hadad (Dar Lasram), à la médina de Tunis.

 

L’exposition propose en une trentaine de clichés, et quelques textes les accompagnants, un travail plastique soigné qui immortalise des hommes, des femmes, des enfants, d’une Afrique ancestrale, immémoriale, mais encore bien vivante et présente. Ces instantanés de situations parfois banales, d’autres fois insolites, sont les pièces du puzzle d’un voyage initiatique à reconstruire dans une Afrique authentique mais sublimée par l’art photographique et son auteur. Ce sont des couleurs, des lumières, des cadrages, toute une esthétique parfaitement maîtrisée qui valorise les sujets et, le temps d’une exposition, nous les rapproche un peu. Les rites, les gestes, les objets, tout un univers, une civilisation. Ces habits, habitats, instruments de musique, tapis, nous touchent par leur beauté naturelle. Surtout cette même humanité, tout en regards profonds, tout en sensibilité, riche en messages, en images, nous confie, avant qu’il ne disparaisse, leur monde en héritage. 

La Galerie enchantée de Tyna Geronimi !

L’ « Atelier de Tyna » s’est déplacé ce samedi 6 juin 2015 au café Saf Saf de La Marsa pour, le temps d’une journée, participer à l’événement du collectif plasticien des Regardeurs (coordonné par l’artiste Myriam Kallel) qui y ont exposé leurs tableaux durant toute la semaine.

Peindre et s’amuser en même temps, et le tout en public, voici le fabuleux concept du jour proposé par l’Atelier. Sous un beau soleil d’été et les yeux détendus des parents, avec les précieux conseils de Tyna Geronimi, pédagogue hors pair qui accompagne avec bienveillance l’apprentissage pluridisciplinaire des enfants, la cours du bas du café et son estrade se sont joyeusement transformés au fil des heures et au fur et à mesure des accrochages et créations en une véritable galerie enchantée. Encouragé également par les amis bénévoles de Tyna (Imed, Adnène), ce groupe d’enfants, âgés entre 5 et 10 ans, sans contraintes ni règles imposées, se sont réapproprié très vite le projet avec enthousiasme et énergie. Inès, Aya, Chahine, Assya, Aziz, Béchir, Nour et tous leurs camarades, après le mélange des tubes et le dosage de l’eau, après consultations des copains et copines autour de soi, décident librement de leurs couleurs, motifs et traits, qui illustreront leur contribution. Chacun avec sa palette, son pinceau ou son fusain bien en main, à la conquête de la grande fresque collective ayant pour sujet la ville de La Marsa, puisent dans son imagination, ou observation, pour nous dévoiler une vision inspirée. Un art figuratif, encore naïf, mais néanmoins réaliste et surtout émancipateur à en croire les permanents sourires et l’oublie de l’heure qui passa avec douceur. Irréversible expérience créative, chacun trouva en bon harmonie sa place dans le jeu et sur les grandes toiles dédiées à l’occasion. Et comme souvent avec Tyna, le mot de la fin fut offert par les enfants, ceux-ci lui ayant créé une devise-hommage pour leur troupe d’artistes en herbe : « Tyna aujourd’hui, Tyna pour la vie ! ». Signe d’une journée bien réussie. 

La troupe Al-Mangua fête les 80 ans de la Rachidia !

Le Samedi 30 Mai à la médina de Tunis, en présence d’un public nombreux venu pour fêter les 80 ans de la Rachidia, pour la première fois la troupe musicale Al-Manga, composée d’une vingtaine de choristes spécialisés dans l’interprétation du mjarrad (littéralement « dépouillée » des instruments de musique), a proposé son récital

Sous la conduite de Mohamed Farouk Chlagou, la troupe Al-Manga, nom qui signifie « al dokkana », ces fameux bancs en dur qui se trouvent habituellement dans les bains et les cafés maures, dans des commerces traditionnels et surtout dans les « zawiyas » (mausolées), a fait voyager toute l’assistance dans un monde de recueillement et mysticisme. Les litanies pleines de prières, d’invocations et de supplications de la « issawiyya » commencent par une section vocale qui est accompagnée uniquement par des battements de mains reproduisant ainsi un seul cycle rythmique à cinq temps qui, très lent au début, devient au fur et à mesure de plus en plus rapide, et même endiablés jusqu’aux transes. Une performance qui se veut une purification de l’âme, des sentiments et une aspiration à une sérénité supérieure, consacrant ainsi une tradition locale que les habitants de Sidi Bou Saïd, avec beaucoup de passion et de dévotion, pérennisant ainsi le travail de cheik Amor Amrouch, cheikh Aly Hadad et cheikh Salah Aansari, tiennent à préserver. Et c’est plutôt réussi jusqu’ici.

Quand le traditionnel et le design se conjuguent pour offrir un supplément d’âme aux matières artisanales et aux objets du patrimoine, nous nous retrouvons dans l’ambiance haute en émotions et en couleurs du « Printemps des Créateurs » ! Dans la continuité du mois du patrimoine, l’événement « Le Printemps des Créateurs », initié et mise en place par Chiraz Seini, promotrice indépendante, s’est voulu un rendez-vous incontournable pour découvrir des créateurs et artisans tunisiens talentueux et de tous horizons.

L’événement s’est étalé sur quatre rendez-vous en quatre lieux différents : le Restaurant La Galette à La Marsa (le 17 Mai), la Maison Des Arts à Tunis-Menzah 1 (le 23 Mai), l’Espace Zmorda à La Soukra (le 30 Mai) et le Café M'rabet à Tunis-La Médina (le 6 juin). Chaque lieu, par son architecture unique et son ambiance authentique, a favorisé une thématique particulière qui attira chaque fois un public différent. Tantôt ethnique, tantôt contemporaine, faite d’œuvres et de créations nourries par la richesse de matériaux ancestraux, l’intérêt de cette fête très originale fût aussi que les tunisiens de chaque coin du Grand Tunis purent s’identifier au concept en fonction des lieux. 

14 NOVEMBRE 2014, TUNIS

Sami LAJMI, compositeur et musicologue passionné, explore avec ferveur le sublime et rare répertoire de deux confréries historiques : la Aïssaouia et la El Aouemeya. A travers sa reconstitution à la fois respectueuse et rénovée du rituel, les spectateurs vivent une expérience artistique et spirituelle unique. Cette éblouissante alchimie entre musique et scénographie, entre lumière et chorégraphie, apporte profondeur et volupté aux chants extatiques et font ainsi de ZIARA le spectacle le plus intense et inoubliable du moment !

Vendredi 20 Décembre 2013 à partir de 17h !

 

CHEVALION EDITION présente : 

Doukkanas, kahwa turc, thés à la menthe, helou, chichas, sefsaris, bakhnûg, malouf ... et poésie ! Soirée participative au café des Nattes de Sidi Bou Saïd ! (Entrée libre)

12,00
TVA incluse
Ajouter au panier

Voluptés & Effleurements

Nouveauté CHEVALION !

15 OCTOBRE 2013
Recueil de 60 poèmes passionnés, sensuels, sentimentaux, raffinés et charnels, racontant l'odyssée amoureuse absolue dédiée à "Lella", muse tunisienne dont l'identité réelle n'est jamais dévoilée ... mais qui pourrait bien être la Tunisie elle-même !

CHEVALION-Editions. Tunisie, Octobre 2013
Format de poche 11x18. 252 pages

Afficher plus >>


Voluptés & Effleurements

12,00TVA incluse

Nouveauté CHEVALION !

15 OCTOBRE 2013
Recueil de 60 poèmes passionnés, sensuels, sentimentaux, raffinés et charnels, racontant l'odyssée amoureuse absolue dédiée à "Lella", muse tunisienne dont l'identité réelle n'est jamais dévoilée ... mais qui pourrait bien être la Tunisie elle-même !

CHEVALION-Editions. Tunisie, Octobre 2013
Format de poche 11x18. 252 pages

Afficher plus >>


Santé - Culture - Mode - Lifestyle - Sport - Tourisme - Patrimoine - Arts - Education - RSE - Environnement - Artisanat - Commerce Equitable - Edition - Tech - Media - Audio-visuelle - Telecom - Marketing - Communication - Restauration -  Agriculture - Industrie - Services à la Personne -  ...

Nos compétences au service de votre réussite !

CALLIOPE SERVICES
Téléphone :
Portable : 95 280 863
Fax :
Adresse email :

Recommandez cette page sur :

Artisans, Commerçants, Professions libérales, Indépendants, Associations, Collectivités, PME-TPE, Particuliers ...

Découvrez comment nos solutions créatives ont permis le succès d'autres entreprises.

 

Consultez notre portfolio de clients renommés.

CALLIOPE Services

6 Impasse du Chemin de Milan

26140 St Rambert D'Albon

 

Tél. : +216 95 280 863

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© calliopeservices.com